Suivre une formation d’aide-soignante

formation d’aide-soignante

Le métier d’aide soignante est un travail passionnant pour ceux qui aiment le milieu hospitalier. Cependant, il faudrait suivre des formations diplômantes pour accéder au métier. De plus, les missions qui vous attendent sont assez complexes, et s’occuper des malades est une tâche difficile.

Quelles sont les missions d’une aide soignante ?

En règle générale, elle assiste l’infirmière et veille au bienêtre des patients que ce soit physiquement ou moralement. Elle s’occupe du premier contact (accueil) et installe les patients dans leur chambre. Elle doit être à leur écoute et veiller à ce que tous les soins apportés soient suffisants (prise de température, prise de tension, pansements, etc.). Elle assiste également les malades en cas de besoin (toilette, habillage, déplacement…), apporte les repas et assure que les patients mangent correctement (selon les consignes du médecin). Toutefois, seuls les infirmiers sont habiles à donner des médicaments aux patients. Pendant le séjour et après le départ du patient, c’est elle qui nettoie la chambre et veille à la propreté (changement des draps, des serviettes…)

On peut actuellement trouver une aide soignante libérale ou travaillant dans les hôpitaux, dans les centres médicaux ou dans des maisons de retraite. Son horaire n’est pas fixe. Elle doit toujours être disponible même pendant les jours fériés.

Quel type de formation suivre pour devenir aide-soignant ?

Le seul accès pour le métier est le Diplôme d’État d’Aide-Soignant ou DEAS. Il est obtenu un après la réussite au concours ou après validation des expériences. De même, le concours est ouvert à toute personne ayant 17 ans révolu et pour les sans-diplômes.

Les perspectives d’avenir sont très prometteuses. Il peut monter en grade selon son ancienneté : la classe normale pour les débutants, la classe supérieure (après six années de service) et la classe exceptionnelle (après onze année de service). Il peut également devenir :

  • un infirmier après trois années d’expérience, en participant au concours d’entrée dans une école d’infirmier comme l’IFSI ou Instituts de formation en soins infirmiers
  • un aide médicopsychologique
  • ou un auxiliaire de puériculture

Le salaire moyen étant de 1400 euros par mois, il peut continuer son travail tout en suivant des formations pour obtenir une promotion.

Quelles sont les qualités requises ?

Tout d’abord, travailler dans le milieu hospitalier requiert une forte résistance psychologique et physique, car les missions quotidiennes sont exténuantes et stressantes. En outre, l’aide soignante doit avoir un bon sens relationnel, une empathie, un esprit d’équipe et un sens de l’écoute. De plus, elle doit être disponible à tout moment, notamment pour les cas d’urgence.